Essais de paroles de “MIRROR” par SCANDAL : #3 – Essai de paroles de “Ai no Shoutai” par TOMOMI (UtaNet)

“J’avais pris pour acquis d’avoir toujours quelqu’un pour m’aider. Mais maintenant je ressens quelque chose qui est aussi précieux que cette joie, voire encore plus précieux. C’est d’être la personne qui donne cette joie.”

À chaque fois que j’entends des choses comme ça, je ressens quelque chose bouillir au fond de moi.

Le 26 janvier 2022, SCANDAL a sorti son nouvel album MIRROR ! Il contient un total de 10 chansons : sept nouvelles en plus des trois singles (eternal, Ivory, one more time) sortis l’année dernière. Sont également inclus des morceaux avec paroles et musique composées par chacune des membres du groupe. Profitez des nombreuses chansons qui sont uniques à cet album !

Il y aura un total de quatre essais de SCANDAL pour cette nouvelle sortie. Celui-ci est le troisième, écrit par la bassiste TOMOMI. Elle y parle de la chanson “Ai no Shoutai” (Les vraies couleurs de l’amour) dont elle a composé les paroles et la musique. Quelles-sont les “choses précieuses” qu’on réalise en grandissant ? Profitez de cet essai en plus des paroles en pensant à quelqu’un qui est important pour vous.

~Essai de paroles : “Ai no Shoutai”~

Durant la période où je suis passée de la vingtaine à la trentaine, j’étais seule à la maison. Le premier état d’urgence avait été levé quelques jours auparavant, mais je n’arrivais pas à me décider à sortir et était perplexe quant à la première vague des évènements en regardant les nouvelles à la télé chaque jour. C’était il y a environ deux ans. En mai prochain, je fêterai mes 32 ans.

Comme d’habitude, je reste éveillée jusqu’à l’aube, je fais tomber des œufs que je viens d’acheter, je fais tomber mon iPhone dans l’eau – tous les jours je me surprends et me moque de moi-même, étant aussi loin de l’image que je me faisais de moi à 30 ans auparavant. Cela dit, il y a eu plus de moments récemment où j’ai ressenti que je vieillissais.

L’environnement autour de moi a beaucoup changé.

Quand on grandit, beaucoup de choses se produisent. Les gens se marient, ont des enfants, tombent amoureux de personnes du même sexe, tombent malade, perdent de la famille et des amis.

À chaque fois que j’entends des choses comme ça, je ressens quelque chose bouillir au fond de moi.

Je suis fière de toujours avoir été chérie par les gens à mes côtés. J’étais entourée par des personnes gentilles et bienveillantes, et j’ai reçu tellement d’amour. J’avais des soucis, mais j’ai toujours eu quelqu’un à mes côtés. J’avais pris pour acquis d’avoir toujours quelqu’un pour m’aider.

Mais maintenant je ressens quelque chose qui est aussi précieux que cette joie, voire encore plus précieux.

C’est d’être la personne qui donne cette joie.

Un·e ami·e a dit, “Je veux faire rire cette personne pour le reste de ma vie”. Un·e autre a dit, “Quand ma fille souffrait d’une maladie menaçant sa vie, je n’ai pas arrêté de me demander pourquoi je ne pouvais pas prendre sa place”.

La raison pour laquelle j’ai ressenti quelque chose bouillonner au fond de moi était parce que ces mots m’ont intensément atteinte.

Il y a aussi des gens que je chéris du fond de mon cœur. Ce que j’ai réalisé en grandissant est que je veux pouvoir donner à ces gens.

Oui, c’est quelque chose qu’on réalise en grandissant.

Je suis sûre que beaucoup de gens l’ont réalisé.

Même en 2022, le monde est encore plein de problèmes et de conflits constants. Mais il y a des gens qui chérissent du fond de leur cœur les deux côtés qui se battent, et il y a des gens qui veulent qu’ils aient toujours un sourire sur leur visage.

Le monde à petite échelle est rempli d’amour, mais le monde à grande échelle s’envoie des missiles dans tous les sens.

Pourquoi les adultes qui connaissent la joie de donner de l’amour essaient volontairement de faire du mal aux autres ?

C’est quelque chose qu’on ne comprendrait pas même si on essayait pendant des heures, mais je veux que nous nous fassions face, même sans se comprendre. Je veux recoudre les fils effilochés.

Et, je veux serrer fort cet esprit d’amour que tout le genre humain aurait dû avoir dès le début pour ne pas se laisser envahir par les vagues de la société. Je veux que nous apprenions à nous connaître et à nous pardonner.

En gardant ça en tête, je suis encore debout à l’aube aujourd’hui aussi.

Je suis dans ma trentaine maintenant.

Gatien Sibieta |

Gatien, 21 ans – Musicen/ne autodidacte, mélomane

J'ai découvert SCANDAL le 26 mars 2020 avec Masterpiece, alors que j'avais plus que jamais besoin de la bonne humeur et de l'honnêteté émotionnelle et artistique qui fait toute la beauté de SCANDAL. Les bonnes ondes qu'elles partagent peuvent parler à tout le monde, car la frontière linguistique n'est qu'une illusion qui n'attend que d'être brisée par l'enthousiasme de fans du monde entier. Chez SCANDAL★FRANCE, nous contribuons à vous le prouver !

Leave a Reply