RINA de SCANDAL parle de sa première caisse claire signature : “J’ai vécu la moitié de ma vie jusqu’ici en tant que batteuse”

“C’est un instrument qui reflète totalement ce que la personne qui en joue ressent. Je pense que c’est une des caractéristiques de la batterie. Quand je m’assois sur mon siège, je me sens heureuse et enthousiaste. Je pense que pouvoir jouer de la batterie dans une toute nouvelle attitude a changé mon son en ce nouveau son de joie qu’on entend actuellement, et il est communiqué par les membres comme par nos publics.” – RINA

" ]

Chic et élégante. RINA de SCANDAL est la batteuse principale qui a agilement redessiné l’image d’un jeu de batterie solide et robuste. Avec des sons expressifs et un jeu de batterie qui est parfois délicat, parfois puissant, elle a créé un style nouveau et hors du commun et rendu la batterie plus majestueuse. La première caisse claire signature de RINA, qui sortira bientôt [au moment où nous traduisons, elle est déjà sortie], déborde également de ses propres préférences. Sur la base de son expérience d’avoir été dans un groupe pendant 15 ans, elle était authentique dans l’approche de la création de ce tambour et a terminé une caisse claire sans précédent et ayant un haut niveau artistique. Il en va de même pour cette interview. Le travail artistique qui accompagne la promotion de la caisse claire signature vient des idées de RINA, et il n’est pas exagéré de dire que cette créativité a été réalisée de ses propres mains.

“Parce que ma première batterie était de Pearl, j’ai considéré Pearl comme fondamentale pour moi”

— Vous [SCANDAL] avez donné le concert “SCANDAL 15th ANNIVERSARY LIVE 『INVITATION』 at Osaka-Jo Hall” le 21 août 2021 en commémoration de votre 15ème anniversaire. La pandémie a rendu le déroulement de l’évènement difficile, mais tout d’abord, dis-nous ce que tu as ressenti avant qu’il se produise et comment tu as vécu le succès de la performance.

RINA : Nous ne nous sentions pas à l’aise jusqu’au concert parce que le nombre de cas continuait à augmenter, mais naturellement, nous avons répété avec l’intention de donner le concert, et de se préparer mentalement. En tout cas, on se sentait vraiment genre, “Cet été, nous allons nous concentrer sur ce concert au Osaka-Jo Hall et vivrons nos vies en agissant de la sorte”. C’était aussi tellement soulageant d’avoir des fans qui voulaient que nous jouions même durant ces temps compliqués, et vouloir donner un concert avec tout le monde présent en personne y a beaucoup joué. Nous avons joué le jeu de créer une setlist parfaite et de nous assurer de communiquer qui nous sommes actuellement.

" ]

— Ça fait 15 ans que le groupe existe. Ce n’est pas facile de construire ce genre de carrière. Quand tu es sur scène, y a-t-il des moments où des jours des 15 années passées te viennent en tête ?

RINA : Les membres du staff qui nous ont soutenu depuis nos débuts sous un label majeur tournent toujours avec nous et nous aident à créer nos représentations live, donc ils acceptent courtoisement notre style actuel alors que les personnalités et le groupe ont changé. Ils incorporent les idées que nous voulons mettre en scène, telles que, “Voilà qui nous sommes actuellement, et c’est le genre de production que nous voulons faire”, ou “Nous voulons que l’éclairage soit comme ça”. Je suis très contente que chaque membre du staff donne le meilleur de soi.

— Tous les membres du staff ont besoin de se sentir comme de véritables membres du groupe.

RINA : C’est totalement vrai. Nous avons ressenti encore plus de gratitude et de joie pendant que nous créions la représentation.

— Le concert au Osaka-Jo Hall était le tout premier avec ta nouvelle batterie et ta caisse claire signature. As-tu voulu avoir une nouvelle batterie ?

RINA : En regardant le passé, j’ai changé ma batterie tous les quatre-cinq ans. Celle-ci est ma quatrième batterie originale.

— Toutes tes batteries étaient de la marque Pearl. Pourquoi avoir choisi Pearl depuis le début ?

RINA : Le batteur Masato Yamashita vient parfois au studio avec moi et me donne des conseils. Il est également un batteur professionnel qui tourne avec [la chanteuse et compositrice] Ayaka et enregistre avec toutes sortes d’artistes. Il m’a dit, “Je pense que les batteries de Pearl t’iraient bien, RINA” (rires), et m’a mis en contact avec Pearl. Puisque Yamashita est un musicien que j’admire, j’ai pensé qu’il serait bien d’avoir la même marque que lui.

— Qu’as-tu aimé quand tu as joué sur une batterie de Pearl pour la première fois ?

RINA : Parce que ma première batterie était de Pearl, j’ai considéré Pearl comme fondamentale pour moi. Ils sont une marque utilisée par des batteurs du monde entier, et quand j’imagine une batterie, je pense à Pearl. J’étais contente de jouer sur cette batterie.

" ]

— Quand tu as eu de nouvelles batteries par le passé, étaient-elles liées à des changements dans tes sentiments, ou dans ton son ?

RINA : Les deux, je pense. Nous avions l’habitude de faire un album par année, et ma musicalité a aussi changé petit à petit – J’ai aussi eu beaucoup d’occasions de parler avec mon·ma roadie à propos de choses telles que, “Ça serait génial si je pouvais avoir ce genre de son de batterie” – “Alors essaye de faire ta prochaine batterie de cette taille”. Comme je disais plus tôt, je changeais ma batterie tous les quatre ou cinq ans. Du coup, malgré les changements dans notre musique, il semblerait que j’ai changé ma batterie pour coller avec les évènements du 5ème et du 10ème anniversaire.

— Et c’est exactement ce qui s’est passé avec cette batterie, qui a fait ses débuts au concert de votre 15ème anniversaire. Les précommandes de ta caisse claire signature ont commencé à la mi-septembre, mais quand as-tu voulu faire ta propre caisse claire signature dans un premier temps ?

RINA : J’avais précédemment fait un shoot photo pour un poster d’une caisse claire de Pearl [vers la fin 2010]. À ce moment-là, j’ai commencé à penser, “Je veux que ma caisse claire signature soit visuellement impactante. J'adorerais pouvoir présenter ma propre caisse claire un jour”.

— Quand est venu le temps de commencer à produire ta caisse claire signature, quelle est la première chose sur laquelle tu as porté de l’attention ?

RINA : Tout d’abord, c’était le choix d’un revêtement qui serait facilement identifiable. Je voulais créer un design jamais vu auparavant, et je voulais en faire quelque chose qui me plairait et qui ferait dire dès le premier regard, “Ah, c’est un tambour original par RINA”. Après avoir décidé du revêtement, j’ai choisi le type de matériau qui serait le plus adapté et qui donnerait une impression de neuf.

" ]
" ]

▲ Caisse claire signature de Pearl, modèle “RINA” ~Édition limitée~

Une caisse claire signature basée sur la caisse claire en cuivre “RFB1450” par Pearl, de la série Reference. Taille : 35,5 cm × 12,7 cm (14” × 5”). La coque en cuivre d’une épaisseur de 3mm matérialise un son pointu et puissant. Les spécifications sélectionnées par RINA montrent leur véritable valeur dans n’importe quel style, comme par exemple le cerceau Fat Tone qui unifie les partiels supplémentaires, et le timbre Ultra Sound qui est délicat et a un excellent son renforcé. En plus de son élégante et chic couleur violette claire, le design original couvrant avec du lierre est très bien conçu.

— Je suis sûr que tu as joué sur tous genres de caisses claires pendant les enregistrements, mais quel type de son recherchais-tu pour ta caisse claire signature ?

RINA : Mon·ma roadie et l’équipe de Pearl connaissent mon style de jeu, donc ils m’ont fait des suggestions basées sur les caisses claires que j’ai utilisées auparavant et ont dit, “Que penses-tu de ça ?”. Nous avons tous construit le meilleur son. Parce que j’aime le son des coques en cuivre en particulier, nous avons décidé de choisir le cuivre dès le début. La coque n’est ni trop fine, ni trop épaisse, et je l’ai choisie parce que c’est facile d’utiliser quelque chose qui va à tous les types de mélodies. Elle est puissante mais peut produire des sons délicats, c’est ce que j’aime, donc j’ai porté une grande attention à son claquant et l’ai modifiée telle quelle.

— Je suis sûr qu’il y a eu des essais et des erreurs avant que ça prenne forme pour de bon, alors comment t’es-tu sentie quand le prototype fut achevé ?

RINA : Le premier échantillon complété m’a fait dire, “C’est juste super !”. J’étais trop contente. J’ai choisi un violet clair comme couleur, et je pensais que je pourrais créer une caisse claire qui serait véritablement la mienne en y ajoutant un motif fleuri que j’aime, sur une couleur que j’aime.

" ]
" ]

“Après tout, je pense que l’image d’un groupe peut changer simplement par la couleur d’une batterie”

— Le revêtement de ta nouvelle batterie utilise le Blanc Marine Mat Perlé, une couleur spéciale qui n’est pas disponible à l’achat au Japon.

RINA : C’est exact. Je voulais que le revêtement ait un design. J’ai utilisé le rose, le blanc, et le rouge sur mes batteries par le passé, et cette fois-ci, le design a un motif dessus au lieu d’être un blanc pur et a une texture légèrement matte. C’est exactement le revêtement très classe et magnifique que je voulais. Je suis la seule au Japon qui utilise cette couleur, ce qui me donne la sensation que j’ai fait quelque chose de vraiment spécial.

— On dirait une coque blanche de loin, mais quand on regarde de plus près, on voit que l’ombrage est très élaboré.

RINA : Il a une texture assez unique, n’est-ce pas ? Ça ressort bien sous n’importe quel type d’éclairage et les nuances de la coque changent selon la couleur de la lumière, ce que je trouve fascinant. Aussi, le cerceau de la grosse caisse fait l’usage de la même couleur que le bois. Ça crée un très beau côté naturel – c’est du naturel mais accentué. J’aime aussi beaucoup son design.

— La coque de ta batterie précédente était une Masters Maple Complete faite d’un érable fin. Cette fois-ci, c’est une Masters Maple/Gum. Est-ce que la texture du son et la sensation de quand tu tapes la batterie diffère de manière flagrante ?

RINA : C’est incroyablement différent. Ça me fait dire, “J’aime vraiment cette profondeur et comment ça sonne !”. C’est une batterie qui correspond vraiment à la personne que je suis actuellement. Aussi, j’ai récemment ajouté des pédales et des mécanismes qui jouent de la musique programmée se synchronisant avec mon jeu de batterie, et la compatibilité de ces sons est également géniale. Elle a un son exquis qui est satisfaisant quand on joue. Je ne suis pas familière avec les détails de l’équipement, mais j’ai dit à mon·ma roadie et à l’équipe Pearl des choses du style, “J’aime les sons qui donnent ce genre de sensations”, et ils ont choisi le type de batterie et l’ont personnalisé.

— T’es-tu concentrée sur le son en plus de l’apparence ?

RINA : Tout à fait. Quand on crée quelque chose, l’apparence est une des premières choses par lesquelles on commence. Après tout, je pense que l’image d’un groupe peut changer simplement par la couleur d’une batterie. En ce sens, je pourrai utiliser cette batterie, avec une couleur blanche comme base qui peut être teintée [par les lumières] en n’importe quelle couleur, pendant les quelques années à venir.

— Un autre point chic est que la caisse claire et la batterie sont équipées de plaques en métal dans lesquelles sont gravées ton nom et celui du groupe.

RINA : Je les ai aussi faites faire comme pièces originales. J’ai mis un design de motif fleuri sur la plaque pour rappeler le design de la coque de la caisse claire, ce qui donne une impression d’unité. J’ai porté une grande attention à tout ce que je pouvais, jusqu’au plus fins détails.

" ]

▲ Pearl Masters Maple/Gum / BATTERIE DE RINA

Lancé en 2020, le nouveau produit “MMG” (Masters Maple/Gum) incorpore le nouveau matériau du bois de gomme dans la série Masters. La coque a 6 couches à épaisseur égale, composée de quatre couches d’érable et de deux couches de bois de gomme. En associant la chaleur naturelle de l’érable et la dureté du bois de gomme, une caractéristique du son est l’accentuation de la plage sonore moyenne-basse. Le son souple a du succès auprès des batteurs qui chantent dans des groupes, le rendant entièrement compatible avec le son de SCANDAL.

" ]

▲ Le set est composé d’une grosse caisse (55,9 cm × 38,1 cm / 22” × 18”), d’un tom-tom (30,5 cm × 20,2 cm / 12” × 8”), d’un tom au sol (40,6 cm × 40,6 cm / 16” × 16”), et d’une caisse claire signature par RINA (RN14505/C). Toutes les cymbales sont par Sabian : HHX Groove Hat (35,5 cm / 14”), AA Medium Thin Crash (38,1 cm / 18”), AA Splash (25,4 cm / 10”), AA Medium Heavy Ride (50,8 cm / 20”), AAX V-Crash (45,7 cm / 18”), AAX China (45,7 cm / 18”).

— Comment t’es-tu sentie quand tu as véritablement joué de cette batterie durant les répétitions pour le concert au Osaka-Jo Hall et pour le vrai concert ?

RINA : Dès le premier coup le premier jour des répétitions, je me suis dit, “C’est la meilleure batterie que j’ai jamais eu !”. C’est la meilleure en terme de son comme en terme d’apparence. Je suis complètement satisfaite par cette batterie.

— Je suis curieux de savoir ce que les autres membres en pensent.

RINA : Pendant les répétitions, j’étais tellement heureuse et me suis dit, “J’ai une nouvelle batterie !” (rires). Quand je l’ai dit, elles étaient là genre, “Celle-ci est blanche, mmh – jolie !”. Je n’en ai pas parlé en détails avec elles sur le point son, mais j’ai plutôt pensé dès le début que ça allait naturellement avec le son du groupe.

— Il semblerait que les sentiments d’une personne qui joue de la batterie se reflètent dans le son, et c’est le véritable frisson de la batterie.

RINA : C’est exactement ça. C’est un instrument qui reflète totalement ce que la personne qui en joue ressent. Je pense que c’est une des caractéristiques de la batterie. Quand je m'assois sur mon siège, je me sens heureuse et enthousiaste. Je pense que pouvoir jouer de la batterie dans une toute nouvelle attitude a changé mon son en ce nouveau son de joie qu’on entend actuellement, et il est communiqué par les membres comme par nos publics.

" ]
" ]

▲ Ses caractéristiques les plus notables incluent le design et la couleur du revêtement. Celui que RINA a sélectionné parmi les divers et variés aussi bien au Japon qu’à l’international était le “Blanc Marine Mat Perlé”, une couleur vendue aux États-Unis. Le motif blanc perlé avec une texture mate, et le métal avec une finition en nickel, similaire à ses modèles précédents, donnent un côté mature. Aussi, tout comme sa caisse claire signature, la plaque indiquant que c’est le modèle de RINA est aussi présente sur les coques. Les peaux de batteries utilisées sont des Remo Ambassador Coated.

— Est-ce que le fait d’avoir renouvelé ta batterie a affecté tes sentiments ?

RINA : C’est comme si nous vivions un nouveau départ depuis notre concert en solo au Osaka-Jo Hall pour notre 15ème anniversaire, alors le fait d’avoir pu utiliser ma nouvelle batterie dès ce jour m’a fait me sentir revigorée, enthousiaste, et très bien.

— Ça a pris un certain temps à se finir, mais était-ce un processus amusant ?

RINA : C’était tellement amusant. Ça m’a fait plaisir que l’équipe Pearl ait construit plein d’échantillons en réponse à ce que je leur ai dit vouloir, et il semblerait que nous avons pu faire quelque chose de génial ensemble.

— As-tu aussi porté une grande attention aux choses qui ne se voient pas de l’extérieur, telles que les réglages de la batterie ?

RINA : J’utilise actuellement un total de quatre pédales. Il y a celle de ma charleston, celles de la double-pédale de ma grosse caisse, et celle des kicks à sons électroniques – J’ai un tas d’équipement près de mes pieds (rires). Notre nombre de chansons avec des sons de groupe au premier plan, en plus des chansons sur une base électronique, ont augmenté, donc ajouter ou soustraire des éléments de notre musicalité est drôle quand on assemble une batterie. Il n’y a actuellement pas beaucoup de batteurs qui ont paramétré de la musique programmée, ce qui explique pourquoi ça surprend toutes sortes de musiciens (rires). Étant donné que j’ai un mécanisme et une seconde caisse claire installée pour nos concerts, j’utilise trois différents types de sons rien qu’avec les caisses claires. On pourrait croire à une configuration minimale au premier abord, mais cette configuration peut produire tout un tas de sons avec une quantité d’équipement réduite.

" ]

▲ Ces pédales sont des Pearl Eliminator Redline P-2052C. Son pied de charleston est un Pearl Redline H-1050. En plus de ceux-là, la pédale du mécanisme Roland KT-10 produisant des sons programmés est positionnée à l’arrière droit de ses pédales pendant les concerts.

— Est-ce que tu utilises beaucoup de sons parce que, comme tu disais, les chansons de SCANDAL en ont désormais besoin ?

RINA : Oui. Non seulement nous voulons capturer les sons bruts, mais aussi les sons programmés, d’une manière qui soit bonne. Il est possible de superposer toutes sortes de sons quand on enregistre un album ou un single, mais quand nous avons pensé à comment reproduire tout cela en live, nous avons mis en place un équipement plus basé sur de l’électronique. Je suis très contente d’avoir ajouté des mécanismes à la grosse caisse et à la caisse claire. J’en fait l’usage quand je fais des rimshots [technique visant à taper le cerceau d’un tambour avec sa baguette à plat], et le simple fait d’ajouter un son clair de cerceau venant du mécanisme au son brut ajoute un son exceptionnel. Ça apporte de l’équilibre au concert et du confort.

" ]

“Ça m’a pris 15 ans pour finalement apprendre à connaître mon style”

— Ça fait 15 ans que SCANDAL s’est formé. Les membres du groupe ont gagné beaucoup d’expérience musicale en grandissant, et vos horizons se sont élargis. Je serais très intéressé de savoir comment SCANDAL va gagner en maturité à compter d’aujourd’hui.

RINA : Très juste. Dernièrement, la chose principale que nous avons gardée en tête quand nous faisions des chansons est si nous faisions des chansons que nous pourrons continuer à jouer longtemps. Avec le monde tel qu’il est actuellement, les règles d’appréciation de concerts et de festivals ont changé. Nous avons commencé à penser à des choses telles que, “Comment est-ce qu’une personne peut être satisfaite avec juste du son ? Est-ce que le son ou le tempo peuvent être prolongés ?”. En prenant de l’âge, nous pensons qu’il est mieux d’augmenter la quantité de musique qui va avec qui nous sommes, peu importe notre âge. Il en va de même pour les paroles – je me demande s’il y a une douceur qui me paraît être perceptible. Par exemple, je me demande si je peux choisir des mots auxquels je ne m’oppose pas. Je pense que notre manière de comprendre et d’exprimer la force et l’intensité ont changé – on ne fait pas seulement de la musique agressive. Je suis sûre qu’il y a beaucoup de gens qui pensent que SCANDAL est un groupe agressif et puissant, mais nous avons maintenant plus de chansons qui sont rondes, raffinées, et délicates. Il se peut qu’on soit dans ce style actuellement. Il y a plus de choses qu’on peut faire maintenant.

" ]

— Je pense que tu es capable de répondre à ce genre de questions maintenant : as-tu des conseils pour continuer un groupe pendant longtemps, ou pour continuer à aimer la batterie pendant longtemps ?

RINA : Il se peut que ce soit une réponse un peu étrange (rires), mais ce n’est pas seulement que je veux continuer à jouer de la batterie – je tiens grandement à ce qu’on continue à faire des choses à quatre dans SCANDAL et qu’on continue à être un groupe. C’est vraiment amusant d’y penser comme, “De quel genre de son ou de comportement ai-je besoin en tant que batteuse pour atteindre ce but ?”. C’est intéressant de penser à ce que je peux faire en tant que batteuse, me demandant quel design serait bien pour qui nous sommes actuellement, ou quel genre de son serait bien. Du coup, en ce qui me concerne, c’est véritablement basé sur moi étant une membre de SCANDAL. Cela dit, dès que j’ai eu mon propre style, j’ai commencé à penser que je pourrais vivre ma vie de la manière que je la désire en tant que batteuse. Je ne cherchais pas à devenir un type spécifique de batteuse et voulais simplement faire les choses comme je l’entendais – c’est ainsi que je suis arrivée à cette idée très simple. Je voulais persévérer en tant que batteuse qui vit confortablement, même si je ne ressemblais à personne ou n’étais pas catégorisée dans un genre. Après ça, c’est devenu plus facile – ou plutôt, mon cœur a été libéré. Comme pour le shoot d’aujourd’hui, c’est amusant d’être créative avec un photographe en qui on a confiance, en portant des habits qui rendent très enthousiaste et en prenant des photos sous des angles qu’on ne voit pas souvent sur des photos d’équipement de batterie. C’est palpitant de faire les choses qu’on aime.

— RINA, tu es une artiste qui excelle dans la créativité. Te sens-tu motivée ?

RINA : C’est plus tout le monde qui crée des choses ensemble, que moi seule. C’est sympa de faire quelque chose de nouveau avec des gens de différentes équipes. Genre, “Je n’ai pas à faire telle ou telle chose parce que c’est ce genre de shoot, mais pourrais-je produire quelque chose qui serait nouveau et amusant ?”. C’est comme ça que je fais de la musique, crée le design d’une batterie, et c’est aussi comme ça que je fais ce shoot aujourd’hui. Je pense que nous partageons tous cette mentalité. Tout est devenu plus palpitant depuis que je suis entrée dans cet état d’esprit visant à m’exprimer dans tout ce en quoi que je m’investis.

— Par ailleurs, je pense que tes fans sont aussi intéressés par ton habit bleu clair que tu portes aujourd’hui. Partage-nous ses points clés.

RINA : Aujourd’hui, je porte une robe vintage que notre styliste a choisi pour moi. Ce shoot est le premier où je la porte, donc je suis de très bonne humeur aujourd’hui (rires).

" ]

— SCANDAL écrit actuellement [au moment de l'interview] des chansons et prévoit d’être plus actif en ce qui concerne les représentations live l’année prochaine.

RINA : Nous en avons parlé durant le MC de notre concert [du 15ème anniversaire], mais actuellement nous travaillons sur un album et sommes déjà dans la deuxième moitié de ce travail. Nous avons récemment annoncé que nous donnerons une tournée mondiale l’année prochaine. Elle était prévue depuis longtemps, mais elle a été sans cesse repoussée et ça fait un moment que nous n’avons pas pu aller à l’étranger maintenant. J’aimerais tant que nous puissions donner autant de concerts que possible que ce soit au Japon ou à l’étranger. Je veux vivre ma vie à jouer de la musique énergiquement et à m’amuser.

— Maintenant, pour les fans et batteurs·euses qui seraient intéressé·e·s par ta caisse claire signature, partage-nous un commentaire de recommandation, tel que, “J’aimerais que tel type de personne l’utilise”.

RINA : Je la recommande à tout·e·s les batteurs·euses amoureux·ses de la musique. Je pense que le simple fait d’avoir le modèle d’un·e musicien·ne que vous appréciez peut considérablement vous motiver. J’en serais aussi contente si vous aimiez travailler sur de la musique en vous amusant. Du coup, si vous aimez le design de la caisse claire ou que vous aimez notre musique, j’espère que vous en prendrez une.

" ]

— Je suis sûre qu’il y aura plus d’opportunités d’utiliser cette nouvelle batterie prochainement dans des concerts. Alors que vous célébrez votre 15ème anniversaire de groupe, quel genre de batteuse veux-tu être ?

RINA : J’ai fêté mes 30 ans cette année, et penser au fait que j’ai vécu la moitié de ma vie comme batteuse m’émeut profondément. Ça m’a pris 15 ans pour enfin apprendre à connaître mon style, ainsi que l’apparence et les sons de ma batterie. J’espère continuer à changer et à apprécier les sons que j’aime actuellement.

— Pour finir, un message pour tout le monde.

RINA : Merci du fond du cœur pour votre soutien, comme toujours. Je suis très heureuse d’avoir pu créer cette caisse claire modèle RINA et cette batterie que j’ai imaginée. Je tournerai et vous apporterai de nouvelles chansons avec cet équipement, j’espère donc que vous continuerez à apprécier notre musique, ensemble, avec nous.

" ]

Caisse claire Pearl signature,
Modèle “RINA” ~Édition Limitée~

  • Numéro de produit : RN1450S/C
  • Prix : 132 000 yen (≈ 1000 €)
  • Période de commande : 13 septembre 2021 - 1er novembre 2021
  • Date de sortie : Prévue pour mars 2022

▼ Spécifications

  • Taille : 35,5 cm × 12,7 cm (14” × 5”)
  • Coque : 3mm de cuivre
  • Extrémité de la coque : Standard45°
  • Cerceaux : FatTone
  • Timbre de caisse claire : SN-1420C
  • Déclencheur : SR-1000
  • Coquilles et tirants : BRL-55/SST-5047
  • Peaux : Remo Coated (A)/Côté caisse claire
" ]

RÉPLIQUE DE LA BATTERIE DE RINA

  • Numéro de produit : MMG/COMP-RN (set de 3 coques)
  • Prix affiché : 415 250 yen, taxe incluse (≈ 3200 €) ; 377 500 yen, hors taxes (≈ 2900 €)
  • Période de commande : 8 novembre 2021 (Lundi) - 31 janvier 2022 (Lundi)
  • Date de sortie : Prévue pour juin 2022

▼ Tambours inclus

  • Grosse caisse : 55,9 cm × 38,1 cm / 22” × 18” (MMG2218BX/N)
  • Tom posé au sol : 40,6 cm × 40,6 cm / 16” × 16” (MMG1616F/N)
  • Tom-tom : 30,5 cm × 20,2 cm / 12” × 8” (MMG1208T/N)

▼ Spécifications

  • Coque : 6 couches égales d’un total de 5,4 mm (4 couches d’érable + 2 couches de bois à gomme).
  • Finition : #422 - Blanc Marine Mat Perlé
  • Cerceau de la grosse caisse : Cerceau en bois avec 6 couches d’érable
  • Tom-tom et Tom au sol : Cerceau MasterCast
  • Coquilles : Coquilles Classic Type Bridge
  • Tirants : Stainless Steel
  • Support de toms : Optimount Suspension System
  • Finition du métal : Nickel
  • Peau de la grosse caisse : Design SCANDAL 15th ANNIVERSARY

* : La caisse claire, les cymbales, et les supports ne sont pas inclus

Gatien Sibieta |

Gatien, 21 ans – Musicen/ne autodidacte, mélomane

J'ai découvert SCANDAL le 26 mars 2020 avec Masterpiece, alors que j'avais plus que jamais besoin de la bonne humeur et de l'honnêteté émotionnelle et artistique qui fait toute la beauté de SCANDAL. Les bonnes ondes qu'elles partagent peuvent parler à tout le monde, car la frontière linguistique n'est qu'une illusion qui n'attend que d'être brisée par l'enthousiasme de fans du monde entier. Chez SCANDAL★FRANCE, nous contribuons à vous le prouver !

Leave a Reply