[#Interview] – KyoTore by Tarzan – Interview sur『HONEY』

SCANDAL: 「Cela nous rend heureuses en tant que femmes adultes d’avoir pu finir ce travail cette année, le 10e anniversaire de nos débuts en Major.」

HARUNA: J’ai l’impression que nous avons écrit les paroles avec la conscience de groupe SCANDAL plutôt qu’avec nous en tant qu’individus. Aussi, nous avons été capables d »exprimer franchement nos sentiments en tant que femme dans ce travail. Ce changement nous a donné beaucoup plus de confiance en soi.

MAMI: Nous avons été capables de créer la musique que nous souhaitions faire à ce moment présent. Nous avons aussi été capables de trouver nos individualités et les implanter à nos chansons. Nous sommes si contentes!

L’image de la femme d’avoir la beauté et la netteté est inclus dans le titre『HONEY』. Des descriptions psychologiques réalistes ressortent dans les paroles.

TOMOMI: Il y a beaucoup de chansons sur lesquelles vous pouvez sentir la température ou la température du corps. Nous avons inclus des sentiments personnels qui n’étaient été transmis par des filtres. Je suis contente en tant que femme de 27 ans d’avoir été capable de réaliser ce travail dans le timing de notre 10e anniversaire après avoir fait nos débuts en Major en uniformes d’écolières.

RINA: Nous avons toujours pensé sur la façon de nous exprimer nous-même dans un monde dominer par les hommes. Nous avons décidé de nous battre en utilisant des armes uniques aux femmes à l’inverse d’être identiques que les groupes masculins. Le fait que nous sommes un groupe, ne signifie pas que nous voulons débarrasser de notre féminité. Aussi bien dans ce sens, cette fois-ci nous avons mélangé librement et fait un peu de musique!

Cet album, produit avec des pensées comme, 「Faisons un album avec dynanisme」, jaillit avec une certaine sensualité énergique.

MAMI: 『Electric Girl』, qui commence avec les onomatopées « BI-BI-BI, » a une mélodie et un arrangement bourdonnant (rires). J’ai crée avec instinct pendant que je jouais librement avec mes instruments, comme il s’appelle dans les paroles de RINA.

RINA: Les paroles sont soudainement venues dans ma tête pendant que je rentrais chez moi en taxi du studio. Notre précédent album 『YELLOW』 était un album décontracté, mais ces réactions ont pu créer des chansons chimiques!

TOMOMI: Avec『Mado wo Aketara』, J’ai transformé les sentiments brumeux que j’avais dans mon cœur il y a trois ans en paroles. J’ai demandé à mon ami Mizuki Masuda de Negoto de l’arranger. Il n’y a pas eu beaucoup de fois où j’ai pu créer de la musique avec des amis, alors c’était vraiment excitant.

Les réactions se propagent à partir des mots des membres. Leur façon de penser au sujet de la musique a également changé depuis qu’elles ont initialement commencé leurs débuts en Major.

HARUNA: Jusqu’à présent, en soutenant quelqu’un avec notre musique, nous les avions soutenus. Cependant, en plus de cela, j’ai remarqué dans ce travail qu’il y a des chansons qui rendent notre cœur plus léger simplement en les écoutant.

TOMOMI:  Nous faisons des chansons avec des pensées dans le sens où, 「Nous voulons transmettre ceci」, mais parfois les sentiments changent avant que vous le sachiez. Mais, notre humeur veut faire maintenant que des chansons personnelles sur lesquelles nous pourrons continuer à chanter éternellement.

RINA: En plus de jouer de la musique, il est également important d’avoir du temps pour faire autre chose que de la musique. Le temps que nous serons un groupe, ce sera la première chose qui ne changera pas!

MAMI: Le strict nécessaire de la vie (nourriture, vêtements et abri) et la musique sont étroitement liés.

Toutes les membres réalisent l’importance de maintenir «un corps qui peut continuer à jouer de la musique».

RINA: Lorsque votre état mental est bon, le son de la batterie sonnera également bien. En outre, juste en appliquant de la glace sur vos membres pendant 10 minutes à la fois après une concert change complètement comment votre condition physique sera le jour suivant. 

TOMOMI: Puisque vous avez besoin de puissance dans vos bras pour jouer de la basse, j’ai commencé à faire du bloc*, c’était une chose qui m’intéressait. C’est très amusant!

MAMI: En plus de la course qui a commencé avec une apparition dans un marathon complet, je fais aussi du kickboxing, qui n’est pas affecté par la météo.

HARUNA: Votre voix est un instrument de votre corps, et la mentalité est la chose la plus importante. Je me suis stabilisé mentalement depuis l’établissement d’une routine quotidienne de course. Mon professeur de formation vocale m’a félicité pour avoir naturellement rempli mon bas-ventre utilisé pour la vocalisation avec puissance, et c’est grâce à la course.

*L’escalade de bloc, désignée comme le bloc dans le jargon des pratiquants, est une discipline sportive et un type d’escalade, consistant à grimper des blocs de faible hauteur.

Source : KyoTore by Tarzan
Crédits Traductions : SCANDAL Heaven

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.