{#Interview} Find Your Beauty MAGAZINE / RINA + Shigeo Obata

Une discussion entre RINA et son coiffeur

Être la plus cool possible sur scène


A l’occasion de la quatrième série de publication alliant le site de news Natalie et le magazine Find Your Beauty, nous allons vous présenter une discussion entre la batteuse RINA du groupe de rock féminin SCANDAL et son coiffeur Shigeo Obata de ORCHESTRA, le salon que fréquente RINA depuis le début de sa carrière. Nous espérons que vous allez apprécier cette discussion avec RINA, qui accorde beaucoup d’importance au visuel, et Obata, qui continue à faire des styles de cheveux idéaux pour RINA et propose fermement de nouveaux styles.

Un arrangement simple qui démontre l’importance des mains

Le tutoriel se trouve sur YouTube :

──Pourrais-tu nous décrire le thème de cet arrangement ?

Shigeo Obata : Le thème de cette fois est le rencard. Nous avons pensé à un style qui laisserait les garçons penser 「Elle est venue à ce rendez-vous avec une telle coiffure; j’ai l’impression qu’elle est plus enthousiaste que d’habitude」. Ça paraît court comme style, mais les garçons sont simples, donc plus c’est visible et élaboré, plus vous aurez l’air joyeuse. Ils seront contents que vous vous êtes levés tôt pour eux.

RINA : J’ai appris pour la première fois que c’était raisonnable de travailler aussi dur pour un rendez-vous. Quand vous vous rencontrerez, vous serez heureuse lorsque qu’il remarquera votre effort.

──RINA, est-ce que tu penses que tu aurais pu réaliser cette coiffure toute seule ?

RINA : Oui. Même si ça a l’air assez fantaisiste, je pense que je pourrais le faire en 20 minutes environ, et je pense que je pourrais le faire si je me levais un petit peu plus tôt. J’étais surprise que c’était aussi adorable juste en arrangeant grossièrement et en roulant un foulard.

Obata : Pour simplifier la tâche à nos lecteurs, nous avons réalisé cette coiffure avec des barrettes d’un magasin à 1€. Ils vendent des accessoires mignons dans ces magasins et vous pouvez tester tous sortes d’arrangements avec eux. Au fait, RINA-chan, est-ce que tu sais faire des nattes ?

RINA : Oui je peux.

Obata : C’est ce que je pensais. Faire des nattes est une tâche étonnement difficile. Donc, pour simplifier l’affaire, nous avons fait une coiffure où il suffit d’onduler deux brins de cheveux au lieu de faire des nattes.

RINA : Faire des nattes est difficile, mais cette coiffure semble facile à imiter.

 

Qu’est-ce qu’être un coiffeur recherché ?

──Quand est-ce que vous vous êtes rencontrés ?

RINA : Mon amie m’a présenté ce salon de coiffure juste après que SCANDAL ait commencé sa carrière, donc c’était il y a environ 7-8 ans. Je suis devenue la cliente de Obata-san depuis. Puisque nous sommes ensemble depuis tout ce temps, Obata-san arrive à réaliser les couleurs que j’imagine juste en lui décrivant les nuances. A l’inverse, Obata-san me fait beaucoup de recommandations. On communique comme ça parce qu’on se connaît depuis longtemps.

Obata : Les acteurs et actrices ont des couleurs et des styles plus naturels, mais les artistes musicaux changent leur couleur de cheveux à chaque fois qu’ils sortent quelque chose. Puisque teinture rime avec cheveux abîmés, j’essaie d’éviter un maximum de les endommager. Comme on a des cheveux pendant toute notre vie, je fais attention à la façon de faire une coupe sans les abîmer. Quant aux femmes, les cheveux sont quelque chose qu’elles auront toujours. Même si elles ont plusieurs activités, elles restent avant tout des femmes.

RINA : Obata-san arrive à faire sortir les couleurs que je veux sans beaucoup endommager mes cheveux. Il a réussi à faire ma couleur actuelle sans même les déteindre. Je ne pense pas qu’un autre coiffeur arriverait à faire des choses aussi bien que lui.

Obata : Par exemple, beaucoup de coiffeurs arrivent à faire la couleur qu’on leur demande de faire, mais il y a plein de méthodes différentes pour la réaliser et je pense qu’il est important de choisir la méthode qui abîme le moins les cheveux. Il est très difficile de soigner des cheveux une fois qu’ils ont été endommagés par des traitements ou des produits. Je pense qu’il est important d’avoir cette mentalité là pour devenir un coiffeur recherché.

Des paroles nées dans le salon

──RINA, qu’est-ce que tu fais souvent au salon ?

RINA : Lire des magazines, parler à Obata-san… J’écris aussi des paroles. Parfois, il y a des mots auxquels je pense lorsque je suis à ORCHESTRA et que j’écris dans mon mémo sur mon téléphone qui deviennent des paroles pour nos chansons. Ici, j’ai trouvé les paroles pour le dernier refrain de 「Koisuru Universe」dans notre dernier single. Obata-san comprend que je travaille quand je sors mon téléphone, alors il me laisse toujours travailler.

Obata : Comme RINA-chan vient souvent lorsqu’elle prend une pause pendant son travail, je pense toujours qu’elle puisse être fatiguée ou qu’elle ne se sente pas bien. Donc j’essaie de commencer les soins après lui avoir demandé comment elle va, ou j’essaie d’engager la conversation en parlant de la boisson qu’elle prend par exemple. RINA-chan poste sur les réseaux sociaux qu’elle vient à ORCHESTRA et de nombreux fans viennent également. Quand les fans entrent dans le salon pendant que RINA-chan est là, elle discute avec eux. Au début, j’étais inquiet quand j’ai vu ça et je croyais que je causais des ennuis, puis j’ai compris qu’elle se liait naturellement aux fans et pense à certains détails comme la façon dont elle se positionne, la distance et la manière de parler. Je trouve que c’est vraiment formidable.

RINA : On m’a déjà dit 「J’aime RINA-chan」par des fans pendant que mes cheveux étaient enroulés ou pendant que mes sourcils se faisaient teindre *rires*. J’ai envie qu’ils profitent puisque nous avons pu nous rencontrer à un tel moment pendant que je me disais 「Désolée pour mon style 」. Ils regardent les réseaux sociaux et veulent que la même personne les coiffe. Ils dépensent leur propre temps et argent pour venir au salon. Je suis très contente qu’elles veulent la même coupe que moi et  regardent nos concerts et autres activités. Je pense qu’ils utilisent la même énergie que lorsqu’ils nous voient jouer. Nos fans sont adorables. Ils achètent les mêmes vêtements, adoptent les mêmes coupes de cheveux et le même maquillage. Même si je ne fais pas grand chose, ça me fait plaisir que des étudiantes ne pouvant pas se teindre les cheveux viennent demander à Obata d’onduler leur frange de la même façon que moi et rentrer joyeusement avec la même frange que la mienne.

Des suggestions prenant en compte son apparition sur scène

──Dans ton interview dans Music Natalie, tu as dit que ça prenait longtemps pour avoir la bonne couleur violette

RINA : C’était une vraie galère *rires*.

Obata : Nous réfléchissions à la manière dont on allait réaliser le violet que RINA-chan imaginait et au début, je pensais à mélanger la couleur avec du blanc, ce qui le rendrait doux et pâle. Mais si je le faisait, ça m’aurait donné une sensation de ne pas l’avoir fait correctement.

RINA : On a fait deux décolorations puis deux colorations.

Obata : Ce n’était pas la couleur qu’elle voulait. Honnêtement, le violet n’est pas une couleur très demandée et nous sommes même tombés à court de colorants. Je suis sorti pour chercher d’autres colorants dans les commerces aux alentours.

RINA : Son assistant m’a lavé les cheveux et quand c’était l’heure d’appliquer la teinture, j’étais surprise que Obata-san était parti acheter du colorant.

Obata : On a enfin réussi à avoir la bonne couleur vers 3 heures du matin. RINA-chan a dit 「Je suis vraiment désolée de te garder aussi tard」mais c’était moi qui était désolé. RINA-chan a toujours un bon sens de l’esthétisme et dit 「Je m’y consacre beaucoup et je fais beaucoup de demandes」, mais nous apprécions cela. C’est parce qu’on peut grandir en répondant aux demandes des clients et de RINA-chan. Avant que RINA-chan change de coupe, elle dit souvent 「Je pense que je vais faire ____ la prochaine fois」. Pour répondre à ça, je pense toujours à des idées avant que RINA-chan arrive, et je suis honoré de pouvoir proposer de nouvelles choses. J’espère que j’arriverai à avoir des interactions comme ça avec d’autres personnes aussi.

RINA : Obata-san vient souvent voir les concerts de SCANDAL et regarde ce qu’on publie sur les réseaux sociaux et nos apparitions à la télé. C’est pourquoi il donne plusieurs idées comme 「Ce type de rouge te va mieux quand tu es exposée à la lumière」.

Obata : Des fois j’ai peur que je l’ennuie *rires*. Mais j’ai des raisons pour la contacter régulièrement, et puis RINA-chan est une fan de toute façon. Tout d’abord, elle pense à ses fans et à créer des visuels plutôt que son apparence. Donc, avant d’obéir aux demandes de RINA, je fais d’abord attention aux attentes de ses fans.

RINA : Obata-san fait partie de l’équipe qui travaille sur RINA de SCANDAL. Il ne répond pas toujours positivement à mes demandes mais il me suggère différentes idées. C’est toujours intéressant d’aller au salon, je peux lui faire confiance.

Vous pouvez voir votre nouveau « vous » au salon

──Obata, à quelle partie de RINA fais-tu attention pendant les concerts de SCANDAL ?

Obata : Ses cheveux forcément. Je fais aussi attention à ses gestes. Les batteuses secouent souvent leur tête et touchent leurs cheveux. Quand ça arrive, je fais attention à la façon dont ses cheveux bougent. Ça m’arrive d’avoir de nouvelles idées en voyant ça.

RINA : Nous avons fait une couleur brillante avec plus de beige cet été et ça a rendu mes cheveux plus éclatant sous la lumière naturelle pendant les festivals à l’extérieur. En voyant ça, Obata-san a suggéré 「C’est mieux de faire des mèches pour que ça donne une impression tridimensionnelle quand ils bougent」. C’était vraiment différent quand nous avons essayé les mèches. J’ai réalisé ça quand j’ai vu les photos de concert. En faisant des mèches, c’était plus facile de différencier les liasses de cheveux et ça rendait vraiment bien quand on voyait les pointes de cheveux bouger. J’étais vraiment reconnaissante parce qu’il y a plein de choses comme ça auxquels je ne fais pas attention. Obata-san est vif et connaisseur parce qu’il a toujours travaillé en tant que styliste dans un salon au cœur de Shibuya. Je trouve que c’est un coiffeur très créatif qui fait attention à « cultiver » des styles plutôt que lâcher le client quand ça leur plaît de temps en temps. J’ai envie de laisser Obata-san s’occuper de mes cheveux pour toujours.

──Tu es chanceuse d’avoir pu rencontrer un tel partenaire dès le début.

RINA : Je trouve aussi. Je ne pense pas qu’on a beaucoup d’occasions où on peut parler de notre style, sauf si vous avez un travail où vous apparaissez sur scène. Donc si vous avez un styliste qui propose toutes sortes de choses, vous pouvez découvrir votre nouveau « vous » que ni vous ni ceux qui travaillent sur scène, ne peuvent savoir. Le salon est un endroit comme ça.

La vidéo de la discussion entre RINA-chan et Obata-san est disponible sur YouTube!

Sources : Scandal Heaven
Find Your Beauty Magazine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *