{#Interview} GiGS – Septembre 2017

GiGS, numéro de Septembre 2017


Compte-rendu
SCANDAL TOUR 2017「SCANDAL’s 47 Prefecture Tour」



Un an s’est écoulé depuis que ce quatuor a donné le concert de leur 10ème anniversaire intitulé « SCAFES » en août dernier à Osaka Izumiotsu Phoenix. Depuis, elles ont réalisé une multitude d’évènements comme une tournée européenne, une tournée pour leur fan club, ainsi que la sortie d’un best album comprenant de nouvelles chansons. L’autre jour, elles ont conclu la tournée des 47 préfectures japonaises et il y avait vraiment des choses marquantes concernant l’évolution de ce groupe. En se concentrant sur le 51ème concert à Utsunomiya pendant la dernière date de leur tournée, nous avons enregistré le spectacle que les filles ont réalisé lors de cette tournée.

 

L’évolution du groupe aperçue lors de la tournée des 47 préfectures

14.07.2017 @ HEAVEN’S ROCK Utsunomiya V J-2 et plus

Le groupe a évolué de jour en jour pendant leur tournée de 53 performances sur 47 préfectures qui a démarré en mars. Nous allons vous livrer leurs plus récentes performances observées lors des dernières dates.

 

Une soirée ardente où l’on sent les résultats d’une tournée dense

 

La première tournée des 47 préfectures japonaises du groupe démarre avec une performance à Kumamoto le 03/11. En regardant le planning des 53 performances jusqu’à la dernière en date du 17 juillet, vous remarquerez qu’il y a un nombre de salles incroyablement petites sur leur tournée. Toutefois, le groupe a également effectué des tournées à l’étranger ces dernières années et ont réalisé des concerts dans différents environnements et salles. Ainsi, il n’y a pas de sentiments particuliers concernant la taille des salles. Les fans devraient aussi avoir des attentes plus exigeantes quant à voir un groupe qui s’est entraîné à l’étranger.

Le premier endroit que nous avons visité pendant cette tournée était leur performance à Saitama Shintoshin en mai dans une live house avec une capacité de 350 personnes. Même si nous avions vu plusieurs de leurs performances auparavant, c’était la première fois que nous les voyions dans une salle de cette taille. Donc, même si nous n’avions pas prévu de réaliser un compte-rendu ce jour-là et par conséquent, avons regardé depuis l’arrière du public, il s’est avéré que nous ayons fait le bon choix. Nous étions submergés par les cris qui précédaient leur arrivée sur scène et nous avions la sensation que notre façon de voir leurs concerts a changée. Ainsi, convaincus que « pour cette tournée, nous n’allions pas faire de rapport sur la performance finale dans une salle avec une capacité de plusieurs milliers de personnes », nous nous sommes rendus à Utsunomiya durant la dernière partie de la tournée.

La capacité de la salle était environ de 300 personnes, au même titre que Saitama Shintoshin, avec une densité de la salle considérablement plus grande. Dans le but de mieux voir la scène, nous nous sommes mis à côté de la table de mixage, qui était une marche plus élevée que le public. Le champ de vision montait quand même jusqu’aux épaules des membres. Lorsque les filles sont arrivées, la température et les poings sont montés en même temps. Les membres ont démarré le concert en enchaînant 「Image」, 「Take Me Out」, et 「Taiyou Scandalous」sans interruption. Des sourires sont apparus sur leurs visages et leurs corps tout entier semblaient recevoir l’énergie qui émanait du public.
Ici, nous avons pu nous rendre compte de la grandeur du groupe et de leur expérience acquise durant cette tournée. Les sons qui groovent de plus en plus sont vraiment captivants. Pour leur concert, en raison de la proximité des amplificateurs par rapport au public, on reçevait un son plus direct. Toutefois, il est certain que leurs instruments – la basse de TOMOMI, la batterie de RINA et le duo de guitares de HARUNA et MAMI – et leurs chansons ne se sont jamais aussi bien superposés auparavant. On le sentait vraiment lors de 「Stamp!」. C’est une chanson que nous avions vu joué en concert depuis sa sortie, mais ce jour-là, elle a englobée la salle d’un sentiment groovy confortable faisant bouger le public naturellement. A travers cette tournée, il semblerait qu’elles ont décidé de thèmes musicaux idéaux pour leur groupe. Continuant le concert avec 「DOLL」, les morceaux les plus agressifs se sont enchaînés les uns après les autres. C’était à ce moment-là qu’elles sont passées en « mode attaque ». La force du groupe a augmenté en même temps que la chaleur de la salle.

Pour le troisième bloc, la première chanson était「Switch」, une chanson où gentillesse rime avec tristesse ; puis vient「HELLO」qui donne l’image d’une chanson puissante et qui donne un sens de recul. Nous avons aussi remarqué une grande amélioration quant à l’expression du groupe. Pour la seconde partie, elles sont reparties en « mode attaque » jusqu’à la fin avec「FREEDOM FIGHTERS」. A partir de ce moment, elles ont révélé leur force une fois de plus. A la fin de leur performance, elles ont affirmé : « C’était l’endroit le plus chaud de notre tournée jusqu’à présent, même plus qu’à Okinawa » et notre photographe nous a raconté que : « Ça fait longtemps que la lentille de mon appareil photo n’a pas pris de la buée ». Autrement dit, la salle était vraiment enthousiaste. Même depuis l’arrière de la salle, on pouvait voir à quel point les membres était fatiguées physiquement, ce qui était probablement la raison pour laquelle il y a eu plusieurs pauses pendant le concert. Quoiqu’il en soit, elles nous ont montré un sourire, ont décidé d’une performance à couper le souffle et le groupe s’est renforcé. En terminant leur setlist, on pouvait ressentir la puissance du groupe grandir. Il s’agissait d’une tournée à la fois riche pour nous et pour les fans qui ont suivi les filles jusqu’à présent. Cette vue serait impossible à obtenir dans des salles grandes comme celles où elles ont l’habitude de jouer auparavant.

Trois jours après ce concert, elles ont joué la dernière performance de la tournée à Toyosu PIT à Tokyo. La capacité de la salle était 10 fois supérieure à Utsunomiya. En écoutant leur concert dans une salle pareille, nous étions capable de nous rendre compte de l’évolution du groupe avec une perspective différente de l’autre jour. A Utsunomiya, nous étions submergés par la puissance destructrice de tout le groupe, mais ici, on pouvait différencier la grandeur de chaque membre du groupe. RINA donnait des coups persuasifs sur sa batterie en tant que cœur du groupe, TOMOMI la suivait tout en accentuant le rythme, la guitare colorée de MAMI est plus précise et plus féroce qu’avant et la capacité d’HARUNA à motiver le public s’est améliorée. Une fois que tout était fini, HARUNA a affirmé qu’elles ont un sentiment d’accomplissement, qui est directement lié aux progrès du groupe. Quelle sonorité allons-nous entendre dans le futur ? Pour l’instant, nous allons les laisser nous montrer les résultats de cette grosse tournée ainsi que la tournée qui aura lieu à Tokyo/Nagoya/Osaka en Octobre en collaboration avec trois autres groupes.

Source : SCANDAL HEAVEN

 

2 commentaires sur “{#Interview} GiGS – Septembre 2017”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *